La Maison aux 67 langues

Une maison et un chameau qui parlent, un bébé qui flotte sur les eaux du Jourdain, un ado qui veut modifier l’ADN du monde par l’entremise d’un grand orgasme cosmique ; voilà autant de prémisses pour aborder le conflit israélo-palestinien dans la pièce La Maison aux 67 langues!

Cette pièce de Jonathan Garfinkel, traduite par François Archambault, prendra l’affiche du 5 au 23 mars prochain. Philippe Lambert dirige Violette Chauveau, Frédéric Desager, Daniel Gadouas, Ariel Ifergan, Alice Pascual, Gabriel Szabo et Mounia Zahzam dans cette production de la compagnie Pas de panique. Supplémentaires les mardis 12 et 19 mars à 13h30.

Retour au haut de la page