fbpx

En dessous de vos corps je trouverai ce qui est immense et qui ne s’arrête pas

Production La Manufacture

Texte et mise en scène Steve Gagnon

Avec Marie-Josée Bastien, Marie Soleil Dion, Renaud Lacelle-Bourdon, Guillaume Perreault et Claudiane Ruelland

Assistance à la mise en scène Olivier Gaudet-Savard Décor et accessoires Marie-Renée Bourget-Harvey Éclairages Caroline Ross Costumes Jennifer Tremblay Musique originale Uberko

Durée de la pièce: 1h40 sans entracte

Dans un royaume de « clabord » et de mélamine en banlieue de Montréal habitent Aggripine et ses deux fils, Britannicus et Néron, ainsi qu’Octavie, la copine de ce dernier. La belle Junie, la blonde de Britannicus, emménage avec eux. Néron, avide de pouvoir, sacre Octavie dehors et envoie promener tout le monde. Il n’a qu’une idée en tête : posséder Junie et coucher avec elle. Et pour la suite, Racine prend le bord parce que ça ne le concerne plus vraiment, parce que, aujourd’hui, l’amour c’est autre chose qu’il y a 400 ans.

Steve Gagnon revisite à sa manière le Britannicus de Jean Racine pour nous présenter une version surprenante de ce classique. En dessous de vos corps (…) explore la question de l’amour qui donne lieu à des luttes de pouvoirs et des trahisons, mais aussi à l’amour obsessif et aux désirs vertigineux qu’il engendre.

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec, Steve Gagnon est l’auteur de La montagne rouge (SANG), pièce finaliste des Prix du Gouverneur général en 2011, et de Ventre, qui était créée à La Petite Licorne à l’hiver 2013. Ces deux oeuvres, ainsi qu’En dessous de vos corps (…), sont publiées aux éditions de L’instant même.


Tête-à-tête : Le Jeudi 10 octobre

Extraits de presse

« En dessous de vos corps…: des mots qui font frissonner »

Élise Jetté - 24 heures  plus(...)

« (Steve Gagnon) n’a pas son égal pour inventer des héros grandioses et les faire tout de même s’exprimer à hauteur d’homme. »

Philippe Couture - Voir

« La tiédeur, l’homogénéité stylistique, très peu pour Steve Gagnon. (…) C’est un univers singulier où les personnages se traitent de «dieu» et de « reine », tout en parlant de listes d’épicerie (...) Un jeune auteur à suivre. »

Marie Labrecque - Le Devoir  plus(...)

« C'est un texte percutant, à la fois cru et poétique, signé Steve Gagnon. Et c'est la création québécoise la plus intense que l'on ait vue depuis des lustres.  »

Luc Boulanger - La Presse  plus(...)

« Rarement ai-je vu du bruit et de la fureur aussi efficaces et aussi troublants. Je crois que j'ai assisté à un moment marquant de notre dramaturgie, un moment qui met en évidence la puissance du paraître, des compromissions, des mensonges et de la violence. »

Marie-Claire Girard - Huffington Post  plus(...)

« Monstrueusement magnifique ou magnifiquement monstrueuse, cette «urgence de dire» de Steve Gagnon, cette création semblable à un diamant brut, portée par des comédiens formidables, est à voir… de toute urgence… »

Anne-Christine Schnyder - Restes Exquis  plus(...)
Retour au haut de la page