Raphaël à Ti-Jean

Production Théâtre Les gens d’en bas

Texte Cédric Landry

Mise en scène Eudore Belzile

Assistance à la mise en scène Anne Plamondon

Avec Catherine Allard, Yves Bélanger, Frédéric Blanchette et Hubert Proulx

Décor Marc Sénécal Costumes Dominic Thibault Éclairages André Rioux Musique Sébastien Thériault

Durée: 1h20 sans entracte
Suite au décès de leur mère, Raphaël, Sylvain et Isabelle se réunissent dans la maison familiale, quelque part sur une île de l’océan Atlantique. Isabelle a quitté l’île il y a un certain temps, mais à son retour, Sylvain, le cadet, est toujours embourbé dans ses éternelles histoires de drogue. Alors que ses relations avec le dealer local s’enveniment, cette situation deviendra le point d’ancrage d’une confrontation familiale.

Dans cet univers qui n’a rien de folklorique, les liens familiaux complexes mais inconditionnels sont au centre de Raphaël à Ti-Jean, de même que la question de la responsabilité familiale : protéger notre famille, oui, mais à quel prix ? Cette oeuvre met également en relief le choc entre les valeurs traditionnelles toujours présentes sur cette île et celles de la modernité. C’est le Québec actuel en région, le désoeuvrement de la jeunesse et la sempiternelle question : assumer l’héritage et rester sur la terre natale ou partir ?

Après l’avoir créée à l’été 2012 au Théâtre du Bic, le Théâtre les gens d’en bas présente pour la première fois à Montréal Raphaël à Ti-Jean, une pièce du Madelinot Cédric Landry, auteur finaliste au prix Michel-Tremblay en 2009 avec sa pièce Pierre-Luc à Isaac à Jos. Eudore Belzile, directeur artistique de la compagnie, assure la mise en scène.

Retour au haut de la page