Mot de la direction artistique

Cher public,

En temps normal vous seriez déjà à rêver à la programmation qu’on vous aurait annoncée pour la saison à venir. Vous auriez déjà, avec vos amis.es, choisi des spectacles et des dates pour venir rencontrer tel texte ou tel acteur et telle actrice que vous aimez. Vous aviez même réussi à convaincre votre beau-frère qui ne va jamais au théâtre de vous accompagner  dans la Petite Licorne… « tu vas voir c’est super chaleureux, tu vas aimer ça c’est certain pis en plus on peut apporter notre bière dans la salle ».  Puis, le soir dit,  après la représentation, dans le brouhaha du bar effervescent il vous aurait regardé, sourire aux lèvres et le cœur un peu à l’envers, et vous aurait dit : « Ouais j’pense que j’vais revenir ». Ce qui, pour votre beau-frère, veux dire « J’ai aimé ça en ta… ».

Ça ç’aurait été en temps normal. Ce temps « normal » va revenir bien entendu mais quand? Personne ne le sait. Au moment où j’écris ces lignes, le 14 juin, la seule certitude que j’ai est mon intention de vous retrouver cet automne, d’une manière ou d’une autre, et de vous présenter quelques morceaux choisis tirés de ma première programmation qui ne pourra évidemment pas voir le jour comme je l’avais imaginé.  

Depuis trois mois c’est à cette rencontre possible que nous travaillons parce que, dès que ce sera autorisé, je suis convaincu que l’envie de se retrouver ensemble de quelques façons reprendra ses droits. Alors, soyez assurés que vous retrouverez intact l’esprit convivial de La Licorne et que, même derrière le plexiglass et les masques, vous reconnaitrez les sourires habituels.

C’est donc en deux temps que nous prévoyons vous offrir la saison 2020-2021. Au mois d’août, nous vous annoncerons ce qui sera présenté à l’automne dans une formule adaptée aux normes en vigueur. Ensuite, dès que le portrait de la situation se sera éclairé, nous pourrons alors vous dévoiler la suite pour l’hiver.

En attendant je vous souhaite et nous souhaite à tous et toutes un été qui nous fait du bien. Un été qui nous permettra de retrouver en chair et en os les gens qu’on aime et qui  nous ont manqué. 

Et surveillez bien vos courriels… un petit quelque chose vous attend pour vous faire patienter jusque-là.

Philippe Lambert
Directeur artistique et général

Retour au haut de la page