fbpx

Marc-André Thibault et le Théâtre Bistouri

En préparation du prochain 5 à 7 de La Licorne

Pendant la première semaine de mars, le Théâtre Bistouri – qui assure depuis la saison 2018-2019 la direction artistique des 5 à 7 de La Licorne – s’est installé entre nos murs pour un laboratoire de création. Objectif : explorer Fondant, pièce en un acte qui sera montée la saison prochaine, dans le cadre de ces populaires soirées présentées en codiffusion avec La Manufacture. L’autrice et comédienne Pascale Marineau, qui signe ici son premier texte, foulera les planches avec Marc-André Thibault, directeur artistique du Théâtre Bistouri. Réunie pour une première fois, l’équipe de création – les deux interprètes, la metteure en scène Rose-Anne Déry et les concepteurs – ont décortiqué le texte encore en chantier et testé les possibilités dramaturgiques, en plus de débuter la mise en lecture et en espace du spectacle. « C’est une étape pour continuer d’être actifs et de préparer ce qui s’en vient la saison prochaine », explique Marc-André Thibault. « Ce qui est magique avec ce show-là, c’est qu’on amène dès le départ le spectateur sur une fausse piste, continue-t-il. De plus, le mélange d’humour et de drame est vraiment présent dans le texte, ce qui est très important dans l’univers de Bistouri, en plus de la force des dialogues. C’est punché et le sous-texte est très riche».

Marc-André Thibault (à gauche), Rose-Anne Déry (centre) et Pascale Marineau (à droite)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo
Marc-André Thibault: Hugo B. Lefort

 

 

Retour au haut de la page