CUISINER AVEC ELVIS

Production Urbi et Orbi

TEXTE LEE HALL

TRADUCTION YVAN BIENVENUE

MISE EN SCÈNE PHILIPPE LAMBERT

ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE DOMINIQUE CUERRIER

Avec SANDRINE BISSON, STÉPHANE JACQUES, CATHERINE LEBLOND et FRÉDÉRIC LEMAY

DÉCOR JONAS VEROFF BOUCHARD COSTUMES ELEN EWING ÉCLAIRAGES ANDRÉ RIOUX MUSIQUE LUDOVIC BONNIER

DURÉE: 1h20 sans entracte

Cloué dans un fauteuil roulant après un accident, un personnificateur d’Elvis devient le spectateur impuissant de la tragédie humaine qui s’installe dans sa cuisine. Sa femme, toujours séduisante, invite sans gêne à leur table son jeune amant pâtissier, sous les yeux méprisants de leur fille de 14 ans qui cultive une obsession pour la nourriture. En découle une marinade faite de discorde, de malaises, de séduction, de perversion, dans une ambiance aussi déroutante qu’éclatée. 

À travers le mythe du « King », l’auteur pose un regard drôle et cinglant sur l’Amérique et le puritanisme ambiant. Il questionne les diktats de la « bonne » morale et de la « bonne » conscience. Comment cette morale s’incruste dans nos vies quotidiennes, comment elle teinte souvent de façon insidieuse nos moindres faits et gestes et façonne nos schèmes de pensée, surtout à un jeune âge. Comment concilier désir et devoir ? Comment survivre aux tragédies de la vie ? C’est étonnant parfois ce qu’une bonne catharsis peut faire !

Succès instantané lors de sa création au Festival d’Édimbourg en 1999, cette comédie noire est signée Lee Hall, célèbre auteur britannique derrière le succès de Billy Elliot. La mise en scène est confiée à Philippe Lambert, qui a entre autres réalisé celles de Midsummer et de Pervers pour La Manufacture.

 

Tête-à-tête : LE JEUDI 23 AVRIL