Les points tournants

Production La Manufacture

De Stephen Greenhorn

Traduction Olivier Choinière

Mise en scène Philippe Lambert

Avec Christine Beaulieu, Philippe Cousineau, Maxime Denommée, Steve Laplante, Dominique Quesnel, David Savard et Guy Vaillancourt

Assistance à la mise en scène Catherine La Frenière Décor Patricia Ruel Costumes Magalie Amyot Lumières André Rioux Bande sonore Larsen Lupin Accessoires Jasmine Catudal Maquillages Suzanne Trépanier

S’inspirant des road movies, Les points tournants raconte la rocambolesque aventure de deux amis qui entreprennent de traverser l’Écosse pour aller vendre une planche de surf volée dans une boutique de sport. Mais ils ne se doutent pas qu’ils sont poursuivis par le patron du magasin, petit mafieux plutôt fêlé…

Dans une histoire un peu folle qui nous entraîne à travers l’Écosse d’aujourd’hui, c’est ici un rendez-vous avec la capacité de transformation inhérente au voyage par les situations et les rencontres qu’il provoque et qui deviennent souvent des «points tournants» dans nos vies. Créée à l’automne 2006, la production a généré tant d’enthousiasme que l’on vous convie à nouveau au voyage! La pièce sera aussi présentée en tournée à travers le Québec et le Canada.

Extraits de presse

« Hier, j'ai vécu un Point tournant dans mon rapport au théâtre. (…) Tant du point de vue esthétique qu'intellectuel, émotif que sensoriel, politique que social, jamais je n’avais été tant touché qu’hier devant ce qui se jouait en face de moi… (…)magistralement traduit (encore!) par Olivier Choinière et plus qu’habilement mis en scène par Philippe Lambert. À ne pas manquer !!! »

Michel Vézina - www.canoe.com

« Pour parcourir autant de kilomètres sur une route ponctuée de quelque 20 étapes, et faire tenir ça sur la scène de la Licorne, il fallait être inventif et se mettre totalement au service de ce texte un peu fou, drôle et désordonné, au propos simple, mais important. (…) Défi que Philippe Lambert a habilement relevé en signant la mise en scène (…) Le texte (…) séduit par son désordre joyeux aux différentes tonalités, passant d'une atmosphère un peu glauque (proche de l'univers de Rodrigue Jean, Full Blast) à des scènes franchement burlesques, presque « bédé ». (…) une scénographie belle et bien pensée (de Patricia Ruel), qui donne vraiment l'illusion de progresser sur cette route de grands paysages. »

Josée Bilodeau - SRC

« Ce « road movie » sans entracte, intense, d’une grande simplicité mais d’une efficacité exemplaire, nous fait éclater de rire plusieurs fois, grâce au jeu des acteurs, à la mise en scène coup de gueule et à l’humour irrésistible du texte. Merveilleux ! »

David Lefebvre - Montheatre.qc.ca

« … un road movie théâtral enlevant… l'auteur n'hésite pas à être tantôt corrosif, tantôt philosophe … il sait faire passer les émotions de ses personnages de la première à la cinquième vitesse … (…) Les Points tournants profitent de performances dosées de Christine Beaulieu, Steve Laplante et Maxime Denommée, de performances survoltées et réjouissantes de Jean-Marc Dalpé dans le rôle du patron obsédé par sa planche de surf, ainsi que de David Savard dans une pléiade de rôles tous aussi truculents les uns que les autres. (…) De plus, la pièce profite d'une mise en scène allumée qui utilise à loisir tous les éléments du décor qui sont rehaussés par un brillant mélange des effets lumineux et sonores. Montez à bord. Le voyage en vaut la peine. »

Michel Therrien - Journal de Montréal

« Si vous êtes moindrement atteint d’un penchant pour la bougeotte en général et les road trips en particulier, cette dernière mouture du Théâtre de La Manufacture risque de vous mettre des idées folles dans la tête. (… )Une mise en scène hyper-dynamique et des dialogues mordants et rythmés (…) Agréable et rafraîchissant, Les points tournants est un spectacle qui se prend aussi bien qu’une soirée entre amis dans un pub. »

Sylvie St-Jacques - Le Téléjournal - SRC
Retour au haut de la page