L’Inframonde

Production Théâtre La Bête Humaine en codiffusion avec La Manufacture

Texte Jennifer Haley

Traduction Étienne Lepage

Mise en scène Catherine Vidal

Avec Yannick Chapdelaine, Simon Landry-Désy, Catherine Lavoie et Igor Ovadis

Décor, costumes et accessoires Geneviève Lizotte Éclairages Alexandre Pilon-Guay Musique Francis Rossignol

L’Inframonde est un nouveau jeu virtuel où l’immersion est totale : tous les sens y sont comblés. On entre, on se choisit une identité et on réalise tous ses fantasmes. Jusqu’au jour où une détective décide d’investiguer cet espace : et si les actes qui y sont commis pouvaient constituer un crime dans le monde réel?

L’Inframonde aborde les questions éthiques soulevées par la présence de plus en plus grande de la réalité virtuelle dans nos vies. Quelle incidence cette technologie a-t-elle sur les relations humaines? Est-ce que la liberté peut être totale dans les espaces virtuels ou doit-on appliquer la même morale que dans le monde réel? Une enquête policière passionnante qui aborde les concepts de liberté et de responsabilité.

La dramaturge américaine Jennifer Haley a été récompensée à plusieurs reprises pour cette œuvre jouée internationalement, dont la création avait lieu en 2013 au Kirk Douglas Theatre en Californie sous le titre original de The Nether. Le Théâtre La Bête humaine, qui présentait Béa de Mick Gordon à La Petite Licorne en 2018, nous revient avec cette pièce traduite par Étienne Lepage et mise en scène par Catherine Vidal.

 

Tête-à-tête : jeudi 12 mars
Retour au haut de la page