Appels entrants illimités

  • Salle
    La Grande Licorne

Du 16 avril
au 20 avril 2013

Durée : 1h5

Texte
David Paquet

Mise en scène et dramaturgie
Benoît Vermeulen

Assistance à la mise en scène
Martine Richard

Avec Catherine Larochelle, Catherine Le Gresley et Jonathan Morier

Décor, costumes et accessoires
Julie Vallée-Léger
Éclairages
Alexandre Pilon-Guay
Environnement sonore
Larsen Lupin

Un lieu qui a sa propre vie.

À l’extérieur : une femme à barbe, la corruption politique, un bébé chat dans une petite boîte, un amoureux venu d’ailleurs, des blessures inavouées, des publicités qui pointent du doigt, du tofu modifié génétiquement, un panda qui éternue, l’ineffable beauté du monde, ma mère en bikini. À l’intérieur : Anna, Louis et Charlotte qui regardent la porte, fragiles et exacerbés. Et quelques déguisements. Parce que c’est plus facile quand on est déguisé.

Appels entrants illimités, c’est un univers d’humour et de surprises, de quiproquos et de mystères, un peu comme si Feydeau rencontrait Dali. Une comédie existentielle où trois individus bizarroïdes et attachants tentent de réussir leur cours Capable-de-faire-le-tri-des-choses-101. Les artisans de la pièce questionnent l’influence d’un monde extérieur frénétique, bruyant et omniprésent sur l’intériorité des êtres. Peut-on se protéger de l’extérieur sans se couper du monde ?

David Paquet est diplômé du programme d’écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada de 2006 et sa première pièce, Porc-épic, lui a valu le prestigieux prix littéraire du Gouverneur général du Canada en théâtre francophone ainsi que le prix Michel-Tremblay. La mise en scène est assurée par Benoît Vermeulen, codirecteur artistique du Théâtre Le Clou, qui a entre autres mis en scène les pièces Au moment de sa disparition (2000), Assoiffés (2006) et Éclats et autres libertés (2010) pour sa compagnie, et plus récemment, Province pour le Théâtre de la Banquette arrière.

* À noter: Ce spectacle portait auparavant le titre « PORTES »