Soledad au hasard

  • Salle
    La Grande Licorne

Du 7 octobre
au 25 octobre 2013

Durée : 1h5

Texte et mise en scène
Julie Vincent

Assistance à la mise en scène
Vanessa Dubé

Avec Liliane Boucher et Julie Vincent

Décor
Stéphanie Champagne
Costumes
Geneviève Lizotte
Éclairages
André Rioux
Musique
Michel Smith
Conseillère dramaturgique
Blanca Herrera
Photographie
François-Régis Fournier
Montage
Vanessa Dubé
Coordination Nord Sud
Stéphanie Champagne

Annabelle, une photographe québécoise, avait été grièvement blessée au moment du soulèvement populaire à Buenos Aires en 2001.

Dix ans plus tard, Soledad, une jeune Argentine, débarque au Québec pour mener un projet d’étude à l’Université du Québec à Montréal. Elle trouve difficile de s’adapter à son nouvel environnement. Un hasard de la vie provoquera la rencontre plus qu’improbable entre ces deux femmes qui, pour des raisons différentes, fréquentent la place Émilie-Gamelin.

Soledad au hasard est l’histoire de deux destins croisés. L’histoire d’une amitié entre deux femmes qui ont Montréal et Buenos Aires en commun. L’une a fui l’oppression, l’autre en porte les marques pour toujours. Julie Vincent explore une rencontre entre deux femmes qui sont à la recherche de leur identité profonde, se battant contre les démons qui les pourchassent. Le hasard de leur rencontre est le premier jalon d’une paix à laquelle elles aspirent.

Avec sa compagnie Singulier Pluriel, Julie Vincent crée des spectacles qui parlent de mondialisation, d’immigration et de l’isolement que cela engendre. En explorant l’axe Québec-Argentine, Julie ouvre une voie théâtrale importante qui nous permettra d’entendre ces voix d’un Sud que nous connaissons mal. Comédienne et dramaturge, Julie Vincent a entre autres écrit Noir de monde, La robe de mariée de Gisèle Schmidt et Le Portier de la Gare Windsor.