Les étés souterrains

Production Théâtre de La Manufacture

Texte Steve Gagnon

Mise en scène Édith Patenaude

Avec Guylaine Tremblay

Décor Patrice Charbonneau-Brunelle Costumes Estelle Charron

Elle enseigne l’histoire de l’art à Montréal et passe ses étés à la campagne dans le Sud de la France, où elle retrouve, année après année, ses amis et son amour de vacances. C’est une femme rationnelle et pragmatique, libre et assumée. Intransigeante, elle aime débattre, questionner l’ordre établi et se rendre utile en paroles et en actes, sans rendre de comptes à personne. Jusqu’à ce que la vie vienne ébranler son corps et, par le fait même, ses convictions les plus profondes.

Porté par Guylaine Tremblay, ce poignant solo propose une incursion dans la vie d’une femme qui nous livre sa vision du monde, de l’amour, de la solitude. L’auteur explore les raisons pour lesquelles, au cours d’une existence, notre façon de voir les choses, notre corps ou notre esprit, peuvent se transformer au gré des épreuves. Que faire lorsque tout ce qu’il nous reste est la mémoire?

Deuxième texte de Steve Gagnon produit par La Manufacture après En dessous de vos corps je trouverai ce qui est immense et qui ne s’arrête pas, Les étés souterrains révèle la même poésie vibrante et accessible de l’auteur. À La Licorne, il a aussi présenté ses pièces Ventre (2012), et Os : la montagne blanche – récipiendaire du prix Marcel Dubé en 2018. Édith Patenaude, qui a notamment orchestré L’absence de guerre à La Licorne (2014) et Oslo chez Duceppe (2018), signe la mise en scène

Tête-à-tête : jeudi 23 avril
Retour au haut de la page