Un violon discordant

  • Salle
    La Grande Licorne

Du 20 septembre
au 24 septembre 2022

Durée : 1h10

 

Une production de 2b theatre company présentée par La Manufacture

Texte
Anthony Black
Basé sur une nouvelle de Yann Martel

Traduction
Maryse Warda

Mise en scène
Anthony Black
Ann-Marie Kerr

Avec
Anthony Black
Jacques Mindreau

Comme quoi beauté et inspiration peuvent surgir en des lieux insoupçonnés, si on leur en donne la chance.

En 2001, de passage à Washington, un jeune écrivain canadien, curieux et intrépide, découvre un théâtre en ruines où se produit le soir même l’Ensemble baroque des vétérans de la guerre du Vietnam du Maryland. Au détour de ce hasard, il vivra une rencontre improbable avec un ancien soldat, compositeur hors du commun, venu présenter son Concerto à cordes en « première mondiale ». Comme quoi beauté et inspiration peuvent surgir en des lieux insoupçonnés, si on leur en donne la chance.

Un violon discordant, c’est l’illustration du pouvoir de la musique et de son langage unique capable de transformer des zones de guerre en champs des possibles. L’auteur constate avec sensibilité que le sublime se love bien souvent au cœur de l’imperfection. Sur scène, un acteur et un violoniste entraînent le public dans des réflexions gravitant autour de l’ambition artistique, du talent perdu et du regret surgissant des rêves brisés.

La Licorne accueille pour une première fois le 2b theatre, compagnie d’Halifax, ville où la pièce a été créée en 2018, avant d’être présentée à Mumbai et à New York. Un violon discordant est une adaptation d’une nouvelle de Yann Martel – auteur du roman Life of Pi – par Anthony Black. Ce dernier signe également la mise en scène aux côtés d’Ann-Marie Kerr. Traduite par Maryse Warda, l’œuvre est dévoilée pour une première fois en français.

 

La traduction de cette pièce a bénéficié de la Résidence de Traduction Glassco à Tadoussac du Playwrights’ Workshop Montréal.

 

Crédit photos: Carol Rosegg

Équipe