fbpx

Howie le Rookie

Production La Manufacture

De Mark O'Rowe

Traduction Olivier Choinière

Mise en scène Fernand Rainville

Avec Maxime Denommée et Claude Despins

Assistance à la mise en scène Jean Gaudreau, Robert Vézina Décor Patricia Ruel Costumes Maryse Bienvenu Musique originale Larsen Lupin Éclairages André Rioux Maquillages Suzanne Trépanier

De retour pour la 3e fois sur la scène de La Licorne, voici une étonnante histoire d’honneur et de vengeance qui nous fait faire un plongeon sans filet dans les rues de Dublin où Howie Lee se laisse entraîner dans une étrange vendetta contre Rookie Lee. Ce dernier n’est pas au bout de ses peines puisqu’une autre bande cherche à lui casser les rotules pour une absurde affaire de poissons de combat thaïlandais!

Howie le Rookie porte un regard parfois amusé, toujours empreint d’humanité, sur deux jeunes durs à cuire dont l’un devient le héros tragique de l’autre. Leur aventure tient en haleine. Au terme de leur périple, le danger et la peur sont au rendez-vous, mais peut-être surtout l’amitié et la fraternité alors qu’Howie tentera de se racheter pour un grave accident dont il croit porter la responsabilité.

Avec cette pièce construite en deux monologues tissant un seul récit, avec sa langue directe et rythmée, à la fois brute et porteuse d’une grande poésie, l’Irlandais Mark O’Rowe, ici traduit par Olivier Choinière, invite le spectateur à une rencontre avec le pouvoir des mots et la force des images.

Suscitant un vif intérêt partout où elle a été présentée dans le monde, Howie le Rookie a aussi conquis le cœur du public et de la critique à Montréal comme en tournée. En nomination pour la Meilleure traduction et la Meilleure production Montréal, la Soirée des Masques 2003 consacrait par ailleurs Maxime Denommée meilleur interprète masculin.

Extraits de presse

« O’Rowe possède un sacré talent de conteur. Son récit ambulatoire, sculpté à même le bitume, dont le halètement épouse le souffle de l’acteur, nous entraîne ici dans une pétaradante virée. [le tableau] est d’une puissance dramatique indéniable et palpite d’un humour sombre comme la Guiness. »

Hervé Guay - Le Devoir

« […] on rit beaucoup pendant cette pièce terrible mise en valeur par le jeu expressif des deux comédiens, dirigés avec beaucoup de « punch » […] véritable cinéma parlant à deux voix, adapté de façon exceptionnelle par Olivier Choinière, soutenu avec une trame sonore et des éclairages qui « opèrent » au quart de tour. […] direct, intense, fascinant, rough and … soft. »

Marie-Christine Blais - La Presse

« On est sur le bout de notre chaise […] S'ils arrêtaient leur récit, on les supplierait de continuer.  »

Les choix de Sophie - Télé-Québec

« Denommée and Despins burn up the stage with back-to-back monologues in Howie le Rookie […] The French version of Irish playwright Mark O’Rowe’s work preserves the power of his poetic slang.  »

Matt Radz - The Gazette
Retour au haut de la page