Dommage que t’avais les yeux fermés

Texte : Pascale Renaud-Hébert

  • Salle
    La Grande Licorne

Du 11 mars
au 21 mars 2025

Du mardi au jeudi 19 h
Vendredi 20 h
Samedi 16 h

Tête-à-tête le jeudi 20 mars

Une production du Théâtre Le Clou
en codiffusion avec La Manufacture

Texte
Pascale Renaud-Hébert

Mise en scène
Benoît Vermeulen

Avec
Maxime-Olivier Potvin
Clara Prieur
Marie Reid

Que signifie réussir ou rater sa vie ?

Clémence, ambitieuse étudiante en médecine, et Mathilde, aspirante artiste performeuse dont les engagements sont sources d’anxiété, s’entourent de Tristan, le bienheureux. Alors que tous jonglent avec une quête de sens, dans un monde qui valorise bien souvent la réussite au détriment du bien-être, une relation se tisse au sein du trio et révèle les défis existentiels de chacun.

Par envie d’aller à l’essentiel, en réaction à l’injonction au succès et à la reconnaissance sociale de notre société contemporaine, l’autrice aborde la notion de performance et l’analyse sous un angle plus vaste : celui du sens de la vie. Que signifie réussir ou rater sa vie ? Entre fiction, témoignages intergénérationnels authentiques, parade et vidéo, cette création explore comment le désir de réussite peut parfois devenir un moteur de décision qui influence le parcours de notre existence.

L’autrice, scénariste et comédienne Pascale Renaud-Hébert a notamment écrit Sauver des vies et Hope Town (prix de la dramaturgie francophone 2021), présentée à La Licorne en 2020. Elle a de plus coscénarisé la série télé M’entends-tu ? La mise en scène est assurée par Benoît Vermeulen, cofondateur et codirecteur artistique du Théâtre Le Clou, pour lequel il a orchestré plusieurs des spectacles, dont Appels entrants illimités (2013) et Le garçon au visage disparu (2016), deux pièces présentées à La Licorne. Il a aussi dirigé Des arbres, un succès de La Manufacture créé en 2016.

Équipe