Achat de billets en ligne

Pour réussir un poulet

Production La Manufacture

Texte et mise en scène Fabien Cloutier

Avec Denis Bernard, Gabrielle Côté, Guillaume Cyr, Marie Michaud et Hubert Proulx

Assistance à la mise en scène Emmanuelle Nappert Décor, costumes et accessoires Maude Audet Éclairages André Rioux Musique Valaire

Supplémentaires:  jeudi 30 mars à 21h + samedi 1er avril à 20h + dimanche 2 avril à 15h + samedi 8 avril à 20h
Durée 1h10 sans entracte

Deux jeunes hommes, Carl et Steven, survivent tant bien que mal en ramassant du fer pour Mario Vaillancourt, le propriétaire des Galeries du Boulevard. Grossier, menaçant, l’individu semble avoir sur le feu des activités plutôt louches… En tentant d’améliorer leur sort, les deux amis s’enfoncent dans une spirale qui leur fait bouffer de plus en plus de misère.

Avec leur franc-parler, les personnages de Fabien Cloutier luttent tant bien que mal pour se sortir du trou. Sa grande conscience sociale, il la partage de façon crue, comme la vie l’est parfois. Pour réussir un poulet illustre avec un humour cinglant le mal de vivre d’une frange de la société qui, à force de trimer dur pour une minable pitance, finit, au pied du mur, par sacrifier l’une de ses plus grandes richesses : ses valeurs.

Fabien Cloutier, que nous connaissons pour Scotstown, Cranbourne et Billy ( Les jours de hurlement ), signe le texte et la mise en scène de cette pièce développée dans le cadre d’une résidence d’auteur à La Manufacture. Ayant suscité l’engouement dès sa création à l’automne 2014 à La Licorne, Pour réussir un poulet a valu à son auteur un Prix littéraire du Gouverneur général en 2015.

Tête-à-tête : jeudi 6 avril

Biographies

Fabien Cloutier - Auteur et metteur en scène

Tout commence en 2005 alors qu’il livre lui-même Ousqu’y’é Chabot ? dans le cadre des Contes urbains. Le monologue en inspire d’autres et donne naissance à Scotstown, une charge à la fois drôle et abrasive qui met en scène le même antihéros à la recherche de son ami Chabot. Montée en 2008, la pièce reçoit, deux ans plus tard, le prix « Coup de cœur des festivaliers » du volet Zoofest du Festival Juste pour Rire. Une suite, Cranbourne, voit le jour en 2011 et ramène le personnage, campé par un Fabien Cloutier toujours aussi mordant. Qualifiée de tour de force par la critique, l’oeuvre décroche une nomination au Prix Michel-Tremblay, remis au meilleur texte dramatique de la saison.

Les honneurs se poursuivent avec Billy ( Les jours de hurlement ), véritable coup de poing présenté par le Théâtre du Grand Jour à La Petite Licorne en 2012, lauréat du Prix Gratien-Gélinas pour la relève en écriture dramatique et mis en nomination aux Prix
du Gouverneur général. Traduite en allemand et en anglais, la pièce sera aussi présentée en lecture publique au Traverse Theatre d’Édimbourg en 2014. Puis, la même année, Pour réussir un poulet est créé au Théâtre La Licorne, texte pour lequel il remporte un Prix littéraire du Gouverneur général 2015. Chroniqueur aux émissions Paparagilles et Esprit critique, il a aussi joué dans plusieurs séries télé, dont Les beaux malaises et Boomerang. Auteur, conteur, metteur en scène et comédien, Fabien Cloutier présente également en
tournée cette année son premier spectacle d’humour solo intitulé Assume.

Retour au haut de la page