fbpx

Fairfly

Production La Manufacture

Texte Joan Yago García

Idée originale La Calòrica

Traduction Elisabet Ràfols et Maryse Warda

Mise en scène Ricard Soler Mallol

Avec Mikhaïl Ahooja, Sonia Cordeau, Simon Labelle-Ouimet et Raphaëlle Lalande

Assistance à la mise en scène et musique Ariane Lamarre Décor et costumes Romain Fabre Éclairages Catherine Fournier Poirier

Durée: 1h15 sans entracte

Quatre amis dans la trentaine voient leurs emplois menacés pour cause de coupures dans la compagnie où ils travaillent. Ils se mobilisent et se battent pour conserver leur emploi, jusqu’à ce qu’ils repensent à une brillante idée d’affaires – pour le moins inusitée – qu’ils avaient eue quelques années auparavant. Et s’ils se lançaient?

Fairfly est une comédie sur l’émergence des startups et la culture entrepreneuriale. Est-ce que démarrer sa propre entreprise permet réellement d’être maître de son destin? Est-ce que amitié et affaires vont de pair? Cette pièce questionne les motivations qui poussent à lancer sa compagnie et expose avec beaucoup d’humour le décalage entre le rêve initial d’un projet d’affaires et la réalité.

Le dramaturge catalan Joan Yago créait cette pièce avec sa compagnie La Calòrica en 2017 à Barcelone. Après avoir été offerte en webdiffusion l’automne dernier, Fairfly verra enfin le jour en salle, dans une traduction de Elisabet Ràfols et de Maryse Warda. La Manufacture réunit les interprètes Mikhaïl Ahooja, Sonia Cordeau, Simon Labelle-Ouimet et Raphaëlle Lalande autour de cette pièce, sous la direction du metteur en scène Ricard Soler Mallol.

Tête-à-tête : Le jeudi 16 septembre 2021

Extraits de presse

« La pièce, souvent ponctuée de phrases courtes, se joue à un rythme frénétique. Les répliques fusent comme une partie de ping-pong que jouent avec efficacité et énergie les quatre comédiens. »

Micheline Rouette - ARP Média  plus(...)

« Cette pièce sur la culture entrepreneuriale n’est jamais ennuyante grâce à une distribution d’acteurs attachants qui nous captivent du début à la fin.  »

Édith Malo - Bible urbaine  plus(...)

« La mise en scène de Ricard Soler Mallol, qui proposait tout récemment Plácido-Mo, le spectacle déambulatoire à Espace Libre, est vive, dynamique, ancrée dans un réalisme remarquable tout en se permettant des ralentis cinématographiques qui servent aussi d’ellipses. Amusant et efficace. »

Yanik Comeau - Théâtralités  plus(...)

Biographies

JOAN YAGO GARCIA - AUTEUR

Né à Barcelone en 1987, titulaire d’un diplôme en réalisation et en écriture dramatique de l’Institut del Teatre de Barcelone, Joan Yago García s’inscrit dans une nouvelle génération de dramaturges renouant avec la critique sociale. Membre fondateur de la compagnie La Calòrica, également scénariste et metteur en scène, on lui doit notamment les pièces Brief Interviews with Extraordinary Women, The Birds, You Say Tomato (Prix de la critique Serra d’Or 2016), Lieu commun (prix Ciutat d’Alzira 2014), Bluff (prix Quim Masó 2014), On the Phenomenon of Bullshit Jobs, Ship of Fools, L’Editto Bulgaro, Martingale, I Am Not Dean Moriarty ou So Ugly Illness and Very Sad Death of the Queen Elizabeth I (Prix du public et Prix du jury de la Foire Escènia 2010). Pour Fairfly, il a notamment été récompensé de deux prix Butaca en 2017 (meilleur texte et meilleur spectacle d’une petite compagnie) et de deux prix Max en 2018 (Révélation – Auteur et Meilleur spectacle). En dehors du monde du théâtre, il a entre autres écrit le scénario de la bande dessinée Follar.

ELISABET RAFOLS - TRADUCTRICE

La traductrice catalane Elisabet Ràfols, diplômée en philologie de l’Université de Barcelone en 1984, est également titulaire d’une maîtrise en traduction de l’Université de la Saskatchewan (2000), en plus d’avoir terminé le Programme d’écriture créative de l’École d’écriture de l’Ateneu Barcelonès en 2017. Elle amorce sa carrière comme traductrice dans les années 1990 et réalise en 1997 sa première traduction collaborative – de concert avec Anne Szumigalski – en s’attaquant, du catalan vers l’anglais, à Vindication of Senyora Clito Mestres de l’écrivaine Montserrat Roig, produite par le Persephone Theatre, à Saskatoon. Elle a depuis traduit plusieurs pièces de dramaturges canadiens et québécois vers le catalan, dont Je pense à Yu de Carole Fréchette en 2015 et Burning Vision de Marie Clements en 2016, toutes deux présentées au Festival Grec de Barcelone. Mentionnons également Lumières, lumières, lumières d’Evelyne de la Chenelière (2018) et Nyotaimori de Sarah Berthiaume, qui a bénéficié d’une mise en lecture publique à Barcelone en 2019. En 2020, sa traduction de Ce que nous avons fait de Pascal Brullemans a été publiée en Catalogne par Editorial Comanegra. Avec Fairfly, elle signe une première traduction de pièce du catalan vers le français.

 

MARYSE WARDA - TRADUCTRICE

C’est en 1992 que Maryse Warda signe sa toute première traduction pour le Théâtre de Quat’Sous : Traces d’étoiles de Cindy Lou Johnson. Au cours de sa carrière, elle a traduit plus de 60 pièces d’auteurs contemporains nord-américains et britanniques, dont Margaret Edson (Wit), David Ives (Variations sur un temps, La Vénus au vison), David Mamet (Le Cryptogramme, Race), Simon Stephens (Le bizarre incident du chien pendant la nuit) ou Tom Schulman (La Société des poètes disparus). Son travail sur la série Motel de passage, de George F. Walker, reçoit en 2000 le Masque de la traduction. Pour sa traduction de Toxique ou L’incident dans l’autobus, de Greg MacArthur, elle remporte le Prix du Gouverneur général en 2011. Fidèle collaboratrice de La Manufacture, elle a notamment réalisé la traduction des pièces Yellow Moon et Les événements, de David Greig, Ce moment-là de Deirdre Kinahan et Des promesses, des promesses de Douglas Maxwell. Outre son adaptation québécoise de Fairfly, signalons celles des comédies Le prénom et Les choristes, présentées à Juste pour rire. Maryse a également signé l’adaptation théâtrale du roman de Grégoire Delacourt La liste de mes envies, créée au Théâtre du Rideau Vert en 2016.

RICARD SOLER MALLOL - METTEUR EN SCÈNE

Metteur en scène et dramaturge né à Barcelone, Ricard Soler Mallol termine sa maîtrise en théâtre à l’Université du Québec à Montréal en 2017. Il est de plus diplômé en mise en scène et dramaturgie de l’Institut du Théâtre de Barcelone (2012), ainsi qu’en mathématiques et en ingénierie des télécommunications de l’Université Polytechnique de Catalogne (2007). Également musicien, il obtient son diplôme du Conservatoire supérieur municipal de musique de Barcelone en 2002.

Membre fondateur de la compagnie Obskené, il a présenté plus d’une vingtaine de spectacles qui allient théâtre, arts de rue, musique et cirque. Parmi ses mises en scène les plus marquantes, citons les pièces Intersections, projet artistique réalisé en collaboration avec Mireille Camier et créé en 2019 au Théâtre La Chapelle, Cité de verre, une adaptation de l’œuvre de Paul Auster présentée au Festival Grec de Barcelone (2016), Manifeste, un spectacle de rue à grand déploiement écrit par Jean-Frédéric Messier et présenté au festival Fira Tàrrega (2016) et Fuenteovejuna, breve tratado sobre las ovejas domésticas, mise en scène à 360 degrés du classique espagnol de Lope de Vega qui a remporté plusieurs prix, dont le prix MAX pour la meilleure adaptation théâtrale et le prix du meilleur spectacle du Festival Almagro (2013).

MIKHAIL AHOOJA - COMÉDIEN

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2010, Mikhaïl ne tarde pas à monter sur les planches et joue, en 2011, dans la pièce Cantate de guerre, de Larry Tremblay, au Théâtre d’Aujourd’hui. Au cours des dernières années, on a pu le voir au Théâtre du Nouveau Monde dans La divine illusion de Michel Marc Bouchard (2015), Roméo et Juliette (2016) et Coriolan (2019) de Shakespeare, ou encore dans La mort d’un commis voyageur d’Arthur Miller au Rideau Vert (2017). À La Licorne, il a été de la distribution de la pièce Pervers, de Stacey Gregg, en 2012. Puis, en 2018, il a fait partie du quatuor de comédiens de Perplex(e), de Marius von Mayenburg, aux côtés des membres de la compagnie Le Projet Bocal.

Au sein du paysage télévisuel québécois, il s’est rapidement taillé une place enviable, se distinguant notamment dans les séries Mémoires vivesLes jeunes loupsAu secours de BéatricePrémonitionsJérémie et Une autre histoire. Au cinéma, il a joué dans La maison du pêcheurVille-MarieLes fabuleuses ou encore The Twentieth Century.

SONIA CORDEAU - COMÉDIENNE

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal et de l’École de l’humour en scénarisation, Sonia compte plusieurs cordes à son arc. Elle participe à l’émission humoristique Les Appendices pendant neuf saisons en tant que comédienne, scénariste, réalisatrice et conceptrice. Elle fut de la distribution de plusieurs séries télé (Like-moiLéoOlivier) et de pièces de théâtre (Sylvia, Le balcon, Faire des enfants) et travaille comme scénariste sur la série Léo sur le Club Illico. Elle est membre fondatrice de la compagnie Le Projet Bocal qui présente des créations théâtrales depuis dix ans. Elle fait aussi partie du duo musical Joli-Bois qui a deux albums et plusieurs spectacles à son actif. Sonia signe aussi la mise en scène du spectacle Velours de Katherine Levac et enseigne à l’École Nationale de l’humour depuis 2019. Elle sera en vedette dans deux longs métrages qui sortiront prochainement, L’arracheuse de temps de Francis Leclerc et Bungalow de Lawrence Côté-Collins.

SIMON LABELLE-OUIMET - COMÉDIEN

Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en 2011, Simon Labelle-Ouimet s’illustre dès ses débuts professionnels dans le théâtre jeunesse et joue la même année dans Pinocchio, une production du théâtre ambulant La Roulotte. Il enchaîne en 2012 avec Une lune entre deux maisons de Suzanne Lebeau et La mère, le père, le petit et le grand d’Éric Noël. Il est ensuite dirigé par Loui Mauffette dans Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent (2013) et par René-Richard Cyr dans Intouchables (2015), une adaptation par Emmanuel Reichenbach du film d’Éric Toledano et Olivier Nakache. Toujours en 2015, il est du spectacle Les sports d’été de Benoît Landry, présenté au OFFTA. Puis, il renoue avec le théâtre jeunesse en interprétant, de 2016 à 2020, le rôle-titre de la pièce musicale Je suis William de Rébecca Deraspe, un succès public et critique qui le mènera d’ailleurs en tournée sur les routes du Québec et en France.

Artiste polyvalent, il a brillé dans les spectacles musicaux Le chant de Saint Carmen de la Main (2013-2014) et Footloose (2017-2018). À la télévision, il joue dans Ari Cui Cui sur les ondes de Ici Radio-Canada télé. On a aussi pu le voir dans Adam et Ève (2012), Il était une fois dans le trouble (2013) ou Marche à l’ombre (2015). Il était également de la distribution du court-métrage La première et dernière d’Olivier Frigon (2014).

 

RAPHAELLE LALANDE - COMÉDIENNE

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2011, Raphaëlle est cofondatrice de la compagnie théâtrale Le Projet Bocal – avec ses complices Sonia Cordeau et Simon Lacroix – au sein de laquelle elle joue et participe à l’écriture et à la mise en scène des pièces Le Projet Bocal (2013), Oh Lord (2014) et Le spectacle (2016), présentées à La Licorne. Le public de La Licorne a également pu la voir dans Perplex(e) de Marius von Mayenburg (2018). Elle sera très prochainement de la toute nouvelle création théâtrale d’Amélie Dallaire qui sera présentée au Théâtre Les Écuries. Elle fait également partie du duo musical pop-folk Joli-Bois, qui compte à son actif deux albums : Quand les vents (2018) et Vert forêt (2019).

À la télévision, en plus de son rôle d’Amélie dans Les Newbies, sur Unis TV, on a pu voir Raphaëlle dans Les bobos, Toute la vérité, Les pêcheurs, Nouvelle adresse, L’imposteur et Unité 9. Comme comédienne, elle a également collaboré à plusieurs webséries telles que L’étrange province, Agent secretPitch et AniMOUR.

Retour au haut de la page