fbpx

Distanciation de deux mètres

Le gouvernement annonçait la semaine dernière que la distanciation dans les salles de spectacle allait augmenter à deux mètres. Par conséquent, nous avons dû revoir le plan de nos deux salles. Ainsi, le siège que vous aviez initialement choisi pourrait être légèrement déplacé. Ces changements nous permettent de respecter la distanciation et de faire en sorte que tou.te.s les détenteur.trice.s de billets pour Les étés souterrains et Gros gars, prise de parole poétique et analogique puissent assister à la pièce comme prévu.

Couvre-feu

Nouvel horaire de représentations

À la suite du retour du couvre-feu à 20 h, prenez note que l’heure des représentations est maintenant devancée pour Les étés souterrains et Gros gars, prise de parole poétique et analogique. Les représentations en semaine sont dorénavant prévues à 17h30 (au lieu de 19 h), tandis que celles du samedi restent à 16 h. Si vous avez des questions, contactez notre billetterie au 514 523-2246 et nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

Entrevue avec Guylaine Tremblay et Steve Gagnon

L’aventure du solo Les étés souterrains a débuté de façon plutôt cocasse, particulièrement en ce qui concerne la prise de contact entre l’auteur Steve Gagnon et la comédienne Guylaine Tremblay. Nous nous sommes entretenus avec les deux principaux intéressés, afin qu’ils nous parlent de leur rencontre, des dessus et dessous de la pièce, de ses défis et des beautés du métier.

Les étés souterrains – Complet

Les représentations affichent déjà complet pour la pièce Les étés souterrains, de Steve Gagnon, solo interprété par Guylaine Tremblay et mis en scène par Édith Patenaude. Devant l’engouement pour cette pièce, sans oublier le nombre de places drastiquement réduit avec la distanciation (nous passons de 175 sièges à environ 50), les billets se sont envolés très rapidement.

Vous souhaitez être informé.e par courriel si une nouvelle série de représentations de la pièce Les étés souterrains était annoncée? Inscrivez-vous à notre infolettre.
Vous préférez ne pas vous inscrire à l’infolettre, mais voulez tout de même être informé? Inscrivez-vous plutôt à cette liste d’envoi.   

 

Mot de la direction artistique

ENFIN! C’est avec une grande joie qu’on vous ouvrira nos portes et nos bras dès le 30 mars. Je suis ému juste à écrire ces quelques mots. Vous nous avez manqué. Heureusement, l’attente tire à sa fin. La rencontre sera enfin possible. Cette si précieuse rencontre humaine dont l’absence nous a fait réaliser à quel point elle est vitale. 

Nous avons été patients et avons profité de ce temps pour répéter, explorer et enrichir nos productions. Nous sommes maintenant plus que prêts à vous recevoir, toujours dans une jauge adaptée et avec toutes les mesures nécessaires pour s’assurer de rester ouverts. Suite

Un environnement sécuritaire

Avant d’ouvrir ses portes, l’équipe de La Licorne a tout mis en oeuvre pour vous accueillir en accord avec les normes de la Direction de la santé publique. Nous sommes maintenant prêts à vous recevoir dans un environnement aussi sécuritaire qu’agréable, parce que le bien-être de notre public et de notre personnel est une priorité.

Vous vous posez des questions au sujet de votre visite prochaine au théâtre? Rendez-vous sur notre site web pour trouver toutes les réponses!

Ça fourmille à La Licorne

Six projets en répétition et laboratoire

Au cours de la saison, La Licorne a ouvert ses portes (et ses bras – en tout respect des mesures sanitaires!) à plusieurs artistes, complices et artisans du théâtre, afin qu’ils puissent explorer, creuser, fouiller ou développer leurs projets. En mars, pas moins de six équipes investissent le théâtre pour répéter ou participer à des laboratoires de création. Les voici:

Balado « C’est juste du théâtre »

Le nouvel épisode est en ligne!

Toujours aussi allumée et enthousiaste, l’équipe de C’est juste du théâtre est de retour avec un cinquième épisode, dans une réalisation signée Laurier Rajotte. Les animateurs Sébastien Rajotte, Pascale Renaud-Hébert et Simon Rousseau reçoivent en studio Julien Morissette, cofondateur de la Scène nationale du son et Anne Trudel, présidente du Conseil québécois du théâtre (CQT), tandis que Philippe Lambert s’entretient avec Quincy Armorer, directeur artistique du Black Theatre Workshop.  

Pour écouter le balado, c’est par ici

Pour réussir un poulet

En version balado

Pour réussir un poulet de Fabien Cloutier est maintenant offerte en balado! La Scène nationale du son dévoilait ce nouvel enregistrement le 23 décembre dernier. 

Réunissant les interprètes Denis Bernard, Gabrielle Côté, Guillaume Cyr, Marie Michaud et Hubert Proulx, ainsi que la musique originale de Valaire, la pièce – ici scindée en quatre épisodes de 20 minutes – nous plonge dans les tribulations de Carl et Steven, deux jeunes hommes s’enfonçant malgré eux dans une spirale de misère en ramassant du fer pour un individu aux pratiques douteuses… 

Rappelons que cette pièce marquante de La Manufacture était créée à La Licorne en 2014. Pour réussir un poulet a valu à son auteur un Prix littéraire du Gouverneur général l’année suivante. Ce balado est produit par la Scène nationale du son et La Manufacture en collaboration avec La Fabrique culturelle. 

Une importante distinction pour Jean Marc Dalpé

Grande nouvelle! Pour sa contribution à la littérature et au théâtre francophones, à la fois sur scène et sur papier, Jean Marc Dalpé est nommé Membre de l’Ordre du Canada. Il s’agit de l’une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles au pays. Toutes nos félicitations cher Jean Marc !

Avec ses œuvres puissantes au souffle unique, le dramaturge, poète, romancier et scénariste Franco-Ontarien Jean Marc Dalpé enrichit la scène théâtrale du Québec et de l’Ontario depuis 40 ans. Plusieurs fois récompensé pour son œuvre exceptionnelle, il remporte entre autres le Prix du Gouverneur général en 1988 pour sa pièce Le Chien. Il rafle les mêmes honneurs en 1999 pour le recueil Il n’y a que l’amour et en 2000 pour son premier roman, Un vent se lève qui éparpille. Auteur en résidence à La Manufacture, le public de La Licorne le découvre en 1999 avec Trick or Treat. Suivront deux autres pièces marquantes Août – Un repas à la campagne (2006) et tout récemment La Queens’ (2019). Lire la bio complète

Retour au haut de la page